mercredi 30 septembre 2009

Daïtro - Y

Ils le disent eux même.
"Et si jamais tu peux partir." On essayera pas de les en dissuader...










Ps : A tous ceux qui penseront que je la joue facile, dites vous que je pense pareil du groupe. A tous ceux qui se demandent pourquoi je prends la peine de poser cette tache comme article, dites vous que je suis allé jusqu'au bout du disque, ça méritait bien au moins ça.
Et au passage, à tous ceux qui lisent, bien le bonjour. (sick)

7 commentaires:

gulo gulo a dit…

t'es bien bavard ...

ocinatas a dit…

on t'envoie des disques à chroniquer... clâsse!

DMDFC a dit…

On t'a envoyé ça, copilote???

Macho))) a dit…

Tu reves, collegue, personne nous lit jte dis.

gulo gulo a dit…

ça me fait penser que Punish a oublié de m'uploader son prochain - ah pour flooder myspace de bulletins ils sont forts ...

Anonyme a dit…

Tu t'étonnes que personne ne te lise alors que tu chies (je pense que le mot est plutôt adapté) des chroniques qui se limitent à quelques lignes et quelques formules sentencieuses (et prétencieuses)? T'as pas aimé l'album, soit, mais si tu fais un blog développe donc un peu, un minimum quoi.
Et sinon c'est où qu'on peut l'entendre ta propre musique ? Non parce que si t'es si mauvais chroniqueur, tu dois être un brillant artiste pour justifier une telle suffisance.

DMDFC a dit…

Stop la drogue, Anonyme: non seulement il est encore possible dans ce monde d'avoir un avis sans être musicien/peintre/réalisateeur ou écrivain, mais en plus, si il a payé pour ce disque, il a le droit de donner son avis, même négatif...idem si on lu a envoyé d'ailleurs.

t'as aimé Matrix3 ? Non bah fait mieux. Et puisqu'il y'a plein de manifs dehors, j'espère que tous les gens dans la rue ont un doctorat en réforme politique.